Gazinière ou plaque à induction : les pour et les contre

Les deux modèles de cuisinières présentés dans cette rubrique - la gazinière et la cuisinière à induction - offrent des atouts différents, chacun d'eux ayant son lot de désavantages. Il suffit de se tourner vers celui qui répond à nos préférences de cuisson, notre type d'habitation et nos limites en matière de budget. Aperçu des avantages et inconvénients des deux modèles.

 

La gazinière

 

Le plus souvent munie de quatre brûleurs gaz, l'alimentation de ces cuisinières s'effectue grâce à un branchement au gaz domestique ou à l'aide de bonbonnes de gaz. C'est le plus ancien système de cuisson.

 

Avantages

 

Simplicité d'utilisation - C'est qui qui la rend populaire. Surtout qu'elle est aujourd'hui de plus en plus souvent équipée d'un système d'allumage intégré et de systèmes de sécurité.

 

Modulation de la puissance de cuisson - Avec la gazinière, on peut augmenter ou réduire quasi instantanément la puissance de cuisson.

 

Contrôle visuel de la température de cuisson - La flamme du gaz permet le contrôle et le réajustement visuels de la température de cuisson instantanément et avec une grande précision.

 

Évacuation rapide de la chaleur - La chaleur du four et sur les plaques s'évacue rapidement, ce qui permet de sécuriser encore davantage l'environnement.

 

Accessibilité - Le prix du gaz étant inférieur à celui de l'électricité d'une part et la gazinière étant peu énergivore d'autre part, il s'agit par conséquent d'un système peu onéreux, à l'achat comme à l'usage.

 

Inconvénients

 

Gestion difficile de la puissance de cuisson - Lorsque le feu doux pour la cuisson d'un aliment est requis, la puissance doux demeure quand même forte. Les performances de la gazinière sont par conséquent amoindries.

 

Nettoyage contraignant - En plus d'exiger des produits d'entretien puissants, le nettoyage des grilles du four de la gazinière est ardu, tout autant que les brûleurs et les bougies de la plaque dont l'accès est restreint.

 

La cuisinière à induction

 

La cuisinière à induction fait appel au principe des champs magnétiques créés par une bobine de fil de cuivre alimentée par un générateur. Un récipient installé dans ces champs magnétiques permet au courant électrique de le traverser et s'échauffe.

 

Avantages

 

Souplesse d'utilisation - Les réglages de température de la cuisinière à induction sont faciles, instantanés et précis.

 

Haute performance - Cette cuisinière peut chauffer quatre litres d'eau en 10 minutes. Qui plus est, elle permet les températures de chauffe ultra-basses, idéales pour le mijotage.

 

Sécurité - Le système magnétique de ce type de cuisinière fait en sorte que seul le récipient chauffe, évitant ainsi les risques de brûlures. Certaines plaques possèdent de plus des systèmes de verrouillage et d'arrêt automatique.

 

Choix écoénergétique - La cuisinière à induction est peu énergivore. De plus, puisque la chaleur ne requiert pas de conversion, le gaspillage thermique est de ce fait réduit.

 

Nettoyage aisé - Elle nécessite un minimum de nettoyage car les surfaces de cuisine ne chauffant pas, elles demeurent propres plus longtemps.

 

Inconvénients

 

Utilisation de matériel particulier - La technologie par induction oblige à utiliser des récipients en acier inoxydable ou en fonte, plus dispendieux que les récipients de matériaux courants.

 

Coût élevé - Les prix varient de 700 à 1500 euros.

 

Pour en savoir plus : Gazissimo, Appelimmo

 

 

 

 

CONTACTS

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Réalisé par radieux.fr - Copyright 2017

MENTIONS LEGALES