10 astuces pour cuisiner sain

 

De nombreux troubles de la santé pourraient être évités en adoptant une meilleure hygiène de vie. Cette dernière passe notamment par une façon de cuisiner plus saine. Cuisiner sain peut vous éviter d’avoir du cholestérol ou du diabète ou d’accroitre les risques d’obésité. En cuisinant sainement, vous économisez aussi sur les frais de médecin et vous ne dépensez plus des fortunes en remèdes de toutes sortes. Vous économisez aussi du temps que vous pouvez utiliser pour vos loisirs. Essayez donc ! A suivre, nos 10 astuces pour cuisiner sain.

 

1) Faites de la cuisine pour plusieurs repas

 

Lorsque vous disposez d’un peu de temps pour cuisiner, pourquoi ne pas le faire en quantité plus importante ? Le double avantage est de pouvoir cuisiner des produits frais et les congeler pour le reste de la semaine. Plusieurs soirs dans la semaine, vous allez rentrer chez vous en n’ayant qu’à faire réchauffer un plat que vous avez préparé vous-même et qui sera plus sain qu’une pizza achetée à la dernière minute. Vous êtes doublement gagnant puisque le temps de cuisson est le même indépendamment des quantités : en cuisinant en plus grande quantité, vous faites également une économie sur la facture énergétique.

 

2) Utilisez de bonnes graisses

 

Evitez si possible les fritures. Si vous devez mettre un fond d’huile dans une poêle, ôtez le surplus avec un papier absorbant. Pour vos salades et assaisonnements, utilisez des huiles riches en oméga 3 et oméga 6, bonnes pour le système cardiovasculaire. Un léger filet d’huile d’olive sur un poisson maigre est meilleur pour la santé qu’une friture ou une grosse quantité de mayonnaise.

 

3) Préférez l’eau à l’huile

 

Pour la phase de cuisson, il est toujours préférable d’utiliser l’eau à l’huile. En effet, les légumes cuits à l’eau ou à la vapeur, auront leurs vitamines préservées et votre ligne s’en trouvera mieux aussi.

Vous pouvez aussi réaliser une économie supplémentaire en faisant cuire vos légumes à l’eau. Ajoutez un bouquet garni pour parfumer le tout et récupérez le bouillon de légumes, excellent pour la santé.

 

4) Utilisez aromates et épices pour remplacer le sel

 

Ceux qui font de la rétention d’eau ou de la tension artérielle et doivent éviter le sel à tout prix, pourront parfumer efficacement leurs plats avec des épices et des aromates. Par exemple, si vous ne pouvez saler une omelette que vous trouvez un peu fade, ajoutez un peu de cumin qui la parfumera délicatement. De plus, le cumin est une épice qui a des propriétés digestives.

Pour vos salades, optez pour l’estragon ou le basilic. Et pour faire encore une économie, mettez la vinaigrette dans un bol à part afin de ne pas brûler toute une salade que vous n’êtes pas certain de finir.

 

5) Cuisinez de bons plats … avec des restes !

 

Autrefois, le pain rassis ne se jetait pas. Il pouvait servir à préparer un délicieux gâteau : le pain perdu. Aujourd’hui, l’économie devient une nécessité pour beaucoup et pour éviter le gaspillage alimentaire, de nombreuses astuces nous sont proposées. Par exemple, s’il vous reste des pâtes de votre diner, vous pouvez le lendemain confectionner une salade de pâtes froides avec des tomates et du thon. Facile et rapide à préparer, c’est aussi un plat équilibré.

 

6) Mangez des protéines mais pas seulement de la viande rouge

 

Ceux qui pensent que manger sain, c’est dépenser beaucoup d’argent vont être surpris. Par exemple, la viande rouge peut coûter assez cher selon les morceaux mais l’on sait aujourd’hui, qu’il n’est pas nécessaire de manger de la viande rouge tous les jours. Une ou deux fois par semaine est assez. Pour les autres jours, la viande blanche, le poisson et les œufs offrent une bonne dose de protéines utiles. Il est même préférable pour une bonne santé, de privilégier une viande maigre (blanche) ou le poisson à la viande rouge.

 

7) Surveillez la fraîcheur de vos primeurs

 

L’économie commence au moment des courses. Achetez des fruits et légumes de première fraicheur afin de les conserver suffisamment longtemps, si vous ne pouvez aller faire vos courses qu’une fois par semaine. Optez pour les fruits et légumes de saison car ils sont moins chers en général. De plus, la nature est bien faite et nous offre les vitamines dont nous avons besoin à chaque saison. Par exemple, à l’automne, foncez sur les grappes de raisin : c’est la période idéal pour une cure de raisin, riche en potassium et pour un nettoyage de l’organisme avant l’hiver. Les clémentines et agrumes font leur apparition sur les étals : allez-y pour recharger votre organisme en vitamine C !

 

8) Mettez des lentilles au menu

 

Les lentilles sont des légumineuses riches en fer notamment. Si vous en avez assez des pâtes et du riz, la lentille est une bonne alternative et se cuisine aussi bien chaude que froide en salade.

 

9) Optimisez l’usage de votre four et de vos plaques

 

Si votre cuisine est équipée de plaques électriques, pensez que lorsque vous coupez l’électricité sous une casserole, la plaque continue encore de chauffer un peu. Vous pouvez donc faire une économie en laissant votre riz finir de cuire et en coupant le courant sous la casserole un peu avant. Même chose si vous voulez réchauffer un plat au four : profitez de ce moment pour déposer une tranche de pain qui sera toastée et n’aura pas besoin de passer au grille pain !

 

10) Et si vous passiez aux crudités pour l’apéro ?

 

Les petits gâteaux salés et les cacahuètes sont souvent gras et trop salés. Pour obtenir un apéritif convivial et sain, optez pour de petits légumes crus – carottes, chou-fleur, concombres – que vous pourrez accompagner d’une sauce allégée et très parfumée (avec vos épices !).

 

Et lorsque vous n’avez pas le temps ? Lisez ceci pour manger sainement au bureau :

http://www.cuisineaz.com/diaporamas/manger-equilibre-sur-le-pouce-1305/interne/1.aspx

 

 

 

CONTACTS

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Réalisé par radieux.fr - Copyright 2017

MENTIONS LEGALES